Louer un scooter à Varadero

Partagez avec vos amis!

Peut-on louer un scooter à Varadero ?

Scooter à Cuba ?

La réponse est oui.  Devrait-on le faire ?   Ma réponse personnelle est non !  Pas plus qu’une voiture d’ailleurs.  Pourquoi ?  Voici des extraits du site du Gouvernement du Canada.

Sécurité routière

Évitez de conduire à Cuba, car les conditions routières peuvent être dangereuses. Les principaux axes routiers est ouest sont en assez bon état, mais l’éclairage y est insuffisant. La plupart des rues et des routes secondaires sont mal éclairées et mal entretenues. Les panneaux routiers sont rares et portent à confusion.

Les accidents de la circulation constituent à l’heure actuelle la principale cause de décès accidentels à Cuba. Si vous devez prendre le volant, conduisez toujours prudemment. Certaines voitures et la plupart des bicyclettes n’ont pas de feux de jour. Des piétons et des voitures tirées par des chevaux circulent au milieu de la chaussée et ne cèdent pas facilement le passage aux automobiles. La présence d’animaux en liberté constitue aussi un risque. La plupart des voitures cubaines sont vieilles, en mauvais état et dépourvues de l’équipement de sécurité nécessaire. Les véhicules en panne sont souvent abandonnés au bord de la route en attendant qu’on les répare.

Et :

La conduite en état d’ébriété est interdite. À Cuba, la limite d’alcoolémie au volant est fixée à 0,04 % (soit 40 mg d’alcool par 100 ml de sang).

Les chauffeurs jugés responsables d’un accident de la circulation entraînant des blessures graves ou la mort s’exposent à des peines d’emprisonnement pouvant aller jusqu’à 10 ans.

Sans compter :

La justice pénale à Cuba

Le système cubain de justice pénale diffère considérablement du système canadien. À Cuba, des accusations ne sont déposées qu’une fois l’enquête terminée, et la personne accusée peut être emprisonnée pendant toute la durée de l’enquête. Les Canadiens qui sont arrêtés, même pour un incident mineur, doivent s’attendre à de longs délais avant que leur affaire soit réglée et ils peuvent ne pas être autorisés à quitter le pays. Les agents consulaires canadiens sont parfois accompagnés par des représentants des autorités cubaines lorsqu’ils visitent des ressortissants canadiens arrêtés ou détenus.

La constitution de Cuba n’interdit pas la peine de mort, mais depuis 2003, le pays applique un moratoire sur la peine capitale.

Source :  https://voyage.gc.ca/destinations/cuba

Mais vous êtes un adulte et vous prendrez vous-même votre décision !  Plusieurs membres le font et n’ont pas eu de problème grave.  Rappelons tout de même le partage de J0sée Bouthiller : Désolée de te dire que c’est un très grand risque à prendre! J’ai une amie qui a eu un accident avec un scooter car elle a évité un piéton qui a traversé à l’improviste! Si tu blesses quelqu’un, tu ne peux quitter le pays tant que le dossier n’est pas réglé afin de déterminer la responsabilité des tiers. Fais un tour de taxi décapotable à la place, tu ne risqueras rien et tu pourras admirer le paysage sans stress!”

 

Où louer, combien ça coûte et quelques conseils ?

Il existe plusieurs compagnies de location de voitures et de scooters, toutes gérées par l’État cependant.  Il est habituellement possible de réserver à partir de l’hôtel ou dans un bureau tout prêt. Le personnel de votre hôtel pourra vous renseigner.  Il en coûte environ 30 CUC par jour plus les assurances et l’essence.  Attention, ces scooters sont rarement neufs.

Voici un témoignage d’une de nos membres, Sonia Sinclair, partagé le 17 novembre 2018 :

Loué plusieurs fois, jamais eu de problèmes. Je ne recommande que si vous avez déjà une bonne expérience en moto. C’est des scooters 150cc qu’ils ont maintenant et non pas des petits 50cc comme nous sommes habitués de voir. Pour la location c’est simple, seulement se présenter à un kiosque de location, certains hôtels en ont tout près, sinon plusieurs endroits sur la principale à Varadero. Dépendant de la saison le prix est environ 35 cuc par jour (25 cuc/jour si plus de 3 jours). Vous aurez besoin de votre permis de conduire automobile de votre pays/province et votre passeport. Dépôt de 50 cuc qu’ils vous remettent lors du retour. Seulement la personne qui fait la location et dont le# de permis est inscrit au contrat est autorisé à conduire.


Nous sommes allés jusqu’à Cardenas et Matanzas plusieurs fois, 2 sur le scooter. Avant de partir pour notre voyage, je télécharge sur Google map la carte de cette région, nous pouvons ensuite se déplacer avec le gps sans avoir peur de se perdre et de trouver les endroits qu’on cherche. Plusieurs routes ne sont pas pavées ou bien plein de trous. Plusieurs sens uniques aussi. Soyez prudents! Les cubains sont bien gentils, et avec nos scooters loués et nos bracelets de tout inclus, ils sont compréhensibles et trouvent bien drôle de nous voir à contresens sur un sens unique. On évite aussi de circuler entre 15:00-17:00, c’est l’heure de pointe, fin des classes et du travail. Beaucoup de piétons, voitures, calèches, autobus, tracteurs, tous partagent la même route. Attention aussi aux chiens et chats, malheureusement il y en a beaucoup qui sont errants à Cuba, ils traversent souvent les routes. De grâce, pas d’alcool ni selfie au volant, et portez le casque ( 2 sont fournis).

Et bien sûr, pas de gougounes (sandales de plage) !

 

Conclusion

Le choix reste le vôtre !  Si vous louez, soyez deux fois plus prudents que vous ne le seriez chez vous !

 

Voir aussi :  https://fancuba.com/2018/01/28/combien-coute-louer-voiture-scooter-a-cuba/?fbclid=IwAR00HU93Q1c0IjdjeEXAbHbUdvYs90ggARpxxMfpgxkrqfCkbLuIRLO3yq8