Noël et Jour de l’An à Varadero

Partagez avec vos amis!

Noël et Jour de l’An à Varadero

Noël à Cuba

Noël n’est pas très “fêté” à Varadero comme dans l’ensemble de Cuba.

Cependant, les hôtels mettent des décorations et offrent des repas plus élaborés, avec animation, pour souligner la fête.

Extrait d’un article publié par un voyageur en 2016 :

“Quand j’ai réservé mon vol pour Cuba en juillet, j’avais – naïvement, je l’admets – présumé que, en tant que pays à prédominance catholique, Noël serait quelque chose de très spécial.  Comme j’avais tort.

Cela semble évident maintenant. En fait, il me semblait évident que le moment où j’avais réalisé que Noël n’était vraiment pas célébré à Cuba. Mais cela n’aurait pas pu être plus clair que lorsque je suis arrivé.

Cuba est un pays dirigé par les communistes. Pendant des décennies, son gouvernement a rejeté le capitalisme et la commercialisation, dont Noël est le produit le plus ostentatoire.

Sauf dans les stations touristiques comme Varadero ou Cayo Coco, Noël n’implique aucun échange de cadeaux, pas de dîners de gala, pas de publicités de Noël et de jingles dans la gorge ou les tympans, pas de dinde, de chapeaux ou de craquelins.

Au lieu de cela, Noël est passé comme n’importe quel autrees milliers de touristes – bousculades de Noël ou autres – choisissent de visiter Cuba, où l’histoire politique se manifeste à presque tous les coins de rue, à travers une forme de propagande artistique.

Noël à Cuba a été effectivement interdit par le régime de Castro en 1969, car Fidel croyait qu’il interférait avec la production de canne à sucre – la plus grande exportation de Cuba. Cette interdiction a finalement été levée en 1998, suite à la visite du pape Jean-Paul II qui a encouragé Fidel à assouplir sa position. Depuis lors, les familles cubaines ont été autorisées à célébrer Noël à la maison, mais cela reste rare à voir. 29 ans sans Noël est une longue période; assez de temps pour que toute une génération grandisse sans connaître ou valoriser la tradition. Alors naturellement, quand il est rétabli, personne ne s’en soucie vraiment plus.

Le jour de Noël, les enfants vont à l’école et les magasins, les restaurants et les marchés restent ouverts aux affaires courantes. Vous pourriez apercevoir un peu de Noël tel que nous le connaissons, à travers les portes ouvertes d’un grand hôtel ou dans une casa avec des liens américains, mais au-delà il n’y a pas de signes évidents. ” 

Source :  http://cheekyjaunt.com/christmas-in-cuba-travellers/

Commentaires d’une membre de notre groupe, Gabriella B-m :

“Les Cubains célèbrent NOCHE BUENA, le 24 décembre. Ils vont rendre visite aux voisins et aux membres de leur famille qui souhaitent FELICIDADES. Les repas varient du rôti de porc aux fruits de mer. Ils ont un type de lait de poule qu’ils font. Bon mais puissant. Les cadeaux ne sont généralement pas échangés. Des décorations de Noël sont apparues à Cuba ces dernières années.”

 

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Jour de l’an

Le 31 décembre est beaucoup plus fêté par les Cubains.

Commentaire de Lucie Salvail :

Par contre le 31 décembre oh que oui. Les familles ou voisins et amis se réunissent et font le fameux souper avec le méchoui de porc ou la musique est au rendez vous et l’alcool coule à flot.. Il y en a aussi qui font des feux d’artifices artisanaux..pas très sécuritaire. Selon la religion certains font brûler un genre de mannequin en chiffon pour la santé, chance et prospérité pour l’année à venir.”

Il y a aussi la fameuse conga !

Conga 2018 à Varadero :

Selon Wikipédia : “La conga apparaît au XVIIIe siècle à Cuba, mais il est d’origine africaine (bantoue). C’est un instrument de percussion en forme de tambour à une membrane et qui se décline en différentes tailles, si bien qu’on en joue de plusieurs à la fois. Elle s’est répandue dans toute la musique latine.  À l’origine appelé tumbadora à Cuba, le nom conga vient d’un rythme du Carnaval de La Havane, très en vogue aux États-Unis dans les années 1930. Les Américains rebaptiseront donc l’instrument du nom de cette danse.”

Dans les hôtels, nos membres nous ont dit qu’il y avait de soupers de gala et des soirées spéciales.  J’y serai cette année donc je pourrai venir enrichir cet article à mon retour !  😉

Mon expérience du 31 décembre 2018

Wow!  C’est quelque chose à vivre si vous en avez la chance.

C’était la 4e fois que nous passions Noël à Varadero. Il y a des décorations dans les resorts, mais assez peu en ville. Les resorts offrent un repas beaucoup plus élaboré pour le souper du 24 décembre. Je ne peux pas vraiment dire comment cela se passe en ville cependant puisque je n’y suis pas allée.

Par contre, comme on m’avait dit que les Cubains fêtaient beaucoup plus le 31 décembre, nous avons profité du buffet de l’hôtel et nous sommes ensuite allés en ville. Et nous ne l’avons pas regretté ! Nous sommes d’abord allés à la Calle 62 et je vous partage plus bas quelques mes photos et vidéos. Ensuite, nous avons tenté de trouver le fameux “conga” autour de la Calle 52. Le conga est une sorte de célébration collective où les gens (autant les Cubains que maintenant les résidents des casas particulars du secteur) sortent dans la rue pour faire de la musique et danser. Nous sommes arrivés assez tôt et cela se préparait mais j’ai malheureusement manqué un peu de patience… Au retour, nous avons vraiment vu la foule qui bloquait complètement la Primera Avenida et notre taxi a dû faire un détour. Je vais publier un vidéo que j’avais trouvé sur le conga de l’année dernière et qui m’a motivé à y aller cette année.

Nous sommes donc retournés vers la Calle 62. À 11 h 45, il n’y avait encore que des touristes dans la rue. À 11 h 50, tout le monde s’est mis à sortir et nous avons eu la chance de voir plusieurs familles et groupes de jeunes faire le décompte et ouvrir

J’allais oublier quelques photos prises plus tôt dans la journée où on voit des Cubains qui habitent près de l’hôtel préparer la célébration ! Ce sont les toutes dernières.