Mal d’oreilles en avion

Partagez avec vos amis!

 

Un problème fréquent

Plusieurs personnes témoignent de vivre de l’inconfort ou même de la douleur aux oreilles, surtout lors de la descente de l’avion pour l’atterrissage.  Et ce ne sont pas que des enfants !  Les adultes aussi peuvent ressentir une très grande douleur.   Le mal d’oreilles en avion est la conséquence d’une différence de pression entre l’intérieur de l’oreille et l’extérieur de l’oreille.

Les effets néfastes de la dépression barométrique sont réduits par la pressurisation de l’appareil. L’air prélevé à l’extérieur est injecté dans la cabine grâce à des compresseurs qui maintiennent une altitude “artificielle” variant entre 1 800 et 2 000 mètres.  […].

Les variations de pression à la descente sont parfois pénibles : douleur des sinus ou des oreilles, sensation d’oreille bouchée. Rarement, survient une otite barotraumatique lors d’un mauvais équilibrage des pressions. En effet, lorsque l’avion monte, le gaz contenu dans l’oreille moyenne se dilate. Le surplus d’air est évacué dans la gorge par la trompe d’Eustache. Lorsque l’avion descend le gaz contenu dans l’oreille se rétracte. La trompe d’Eustache se comporte alors comme une valve antireflux et empêche l’air de la gorge de revenir dans l’oreille. Le volume contenu dans l’oreille moyenne diminue, les parois de la trompe d’Eustache se collapsent et empêchent encore plus l’air de passer. La rétraction du tympan est douloureuse. ” 


Source :

http://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_1440_avion.htm?fbclid=IwAR0l2NkP-LAczH4Lx75ACfxrYUqwPkDPfFPuMaYrtgrVzmFcRRjcoKIg7Sc

 

Comment éviter ou contrôler les maux d’oreilles ?

Selon les individus et la morphologie de l’oreille,  la solution ne sera pas forcément la même pour tout le monde.  Les témoignages de nos membres nous le confirment, ce qui fonctionne pour certaines personnes n’apporte aucun soulagement à d’autres.  Par exemple, les bouchons de type “avion” règlent complètement la situation pour les uns et ne sont d’aucune aide pour les autres.

Cet article explique bien le phénomène (avec des dessins pertinents) et propose quelques solutions :

https://www.audition44.fr/mal-oreille-avion

Autre information partagée par nos membres

Certaines personnes utilisent des décongestionnants et cela fonctionne très bien pour eux.

Line Plante : Mon agent de voyage m’a dit de prendre un comprimé de Sudafed 30 minutes avant que l’avion commence à descendre et je n’ai plus jamais eu de douleur depuis que je fais cela, et ça fait des années. J’en donne même à des personnes dans l’avion et ils ont tous adopté ce truc. Merveilleux !
Comme le problème est différent d’une personne à l’autre, la solution l’est aussi.  Il me semble donc pertinent de poser la question à son médecin ou au personnel d’une Clinique voyages avant d’opter pour une solution, surtout si elle implique une médication.

Dernier truc

Voici maintenant un truc qu’on retrouve souvent sur les forums et qui semble être efficace :
LES « HOT CUPS »

Un truc de grand-mère assez utilisé par les agents de bord est communément appelé les « hot cups ».  Super simple à réaliser, il est apparemment bien efficace. Effet placebo  diront certains, alors que d’autres confirment le soulagement. Alors, pourquoi ne pas l’essayer?

Voici donc comment faire :

  • On demande 2 verres, en styromousse ou en plastique, ainsi qu’un peu d’eau chaude.
  • On met dans le fond de chaque verre 2-3 petites serviettes en papier en boule, imbibée d’eau chaude. Attention, on s’assure que le papier est complètement imbibé pour ne pas brûler l’enfant.
  • On met un verre sur chaque oreille de l’enfant. La chaleur et l’humidité, ainsi que la pression interne dans le verre aidera à rééquilibrer la pression du tympan et soulagera la douleur. Pssst… c’est aussi bon pour les adultes.
  • On rigole car, pendant un moment, l’enfant sera assurément comique avec ses verres sur les oreilles.